Centre des congrès de Québec

en

Mise à jour COVID-19 (coronavirus)

Cliquez ici pour en apprendre plus sur les dernières mises à jour de la Covid-19.

Partager

Le 5e Congrès mondial d’agroforesterie confirmé à Québec

31 mars 2021

Excellente nouvelle pour la relance du tourisme d’affaires à Québec! Le Centre des congrès de Québec et l’Université Laval sont heureux d’annoncer la tenue du 5e Congrès mondial d’agroforesterie (WCA5), une première au Canada! Plus de 1 000 experts en agroforesterie et agriculteurs du monde entier sont attendus dans la capitale du 17 au 20 juillet 2022. Leur présence devrait générer 2 900 nuitées dans les hôtels de Québec et des retombées économiques estimées à 1,5 M$. C’est à l’unanimité que le conseil d’administration de l’International Union of Agroforestry (IUAF) et de la World Agroforestry (ICRAF) a retenu la candidature de Québec pour accueillir la 5e édition du congrès. Les précédents congrès ont eu lieu aux États-Unis (2004), Kenya (2009), Inde (2014) et France (2019).

« M. Olivier et moi-même sommes heureux et fiers d’accueillir ce congrès, qui représente une opportunité pour un dialogue ouvert et inclusif entre différents acteurs mondiaux en agroforesterie, qu’ils soient producteurs, conseillers, décideurs politiques ou représentants du gouvernement, de la société civile ou du secteur privé. Ce sera l’occasion de créer ou de solidifier des liens entre la recherche, la prise de décisions politiques et l’application sur le terrain par le biais d’un partage de connaissances pour une transition vers une planète unifiée et en santé. Nous espérons ainsi que le Québec et le Canada se positionnent comme des leaders mondiaux en agroforesterie. » Nancy Gélinas, doyenne de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique.

« Quelle bonne nouvelle et quel signe encourageant pour le tourisme d’affaires à Québec.
Notre destination congrès se distingue encore une fois à l’international grâce à l’implication de personnes d’influence et à la force de nos secteurs d’excellence, malgré le contexte de la pandémie. En plus d’accroître le rayonnement des acteurs-clés du Québec dans le domaine de l’agroforesterie, ce congrès aura un impact économique d’importance pour la capitale et stimulera l’industrie touristique.
Je remercie nos deux ambassadeurs ainsi que leurs collaborateurs de l’Université Laval pour leur remarquable contribution. » Pierre-Michel Bouchard, président directeur général du Centre des congrès de Québec.

Vous aimeriez peut-être