Une conversation avec Margaret Atwood marque le coup d’envoi du Salon international du livre de Québec 2020

Communiqués de presse Événements

Le Salon international du livre de Québec et le Centre des congrès de Québec sont fiers de présenter, dans la cadre de sa série Les grandes conférences, une conversation de la grande écrivaine Margaret Atwood le 14 avril 2020 à 19 h. Sollicitée à travers le monde, Madame Atwood a accepté notre invitation et se prêtera au jeu de la conversation publique. L’écrivaine et romancière Marie Laberge animera cet événement unique au Centre des congrès de Québec.

Née à Ottawa en 1939, Margaret Atwood, dont les livres ont paru dans quarante-cinq pays, est l’auteure de plus de cinquante œuvres de fiction, recueil de poésie et essais critiques, ainsi que de romans graphiques. En plus de la Servante écarlate, devenue aujourd’hui une série primée et unanimement saluée, elle a écrit Œil-de-chat, nommé pour le prestigieux prix littéraire britannique Booker Prize 1989; Captive, qui a remporté le Giller Prize au Canada et le Premio Mondello en Italie; Le Tueur aveugle, lauréat du Booker Prize 2000; Le Dernier Homme, nommé pour le Man Booker Prize 2003; Le Temps du déluge; MaddAddam et Graine de sorcière. Elle a reçu le Los Angeles Times Innovator’s Award et le prix de la Paix des libraires allemands. En 2019, elle est devenue membre des compagnons d’honneur pour ses services rendus à la littérature. 

Et toujours en 2019, le Booker Prize lui a été attribué ainsi qu’à l’anglo-nigériane Bernadine Evaristo, respectivement pour The Testaments et Girl, Woman, Other, consacrées meilleures œuvres de fiction en anglais de l’année. C’est la troisième fois depuis sa création, il y a cinquante ans, qu’il couronne simultanément deux livres. Margaret Atwood vit à Toronto.

Le directeur général du SILQ a fièrement annoncé : « La présence de Margaret Atwood dans le cadre de la prochaine édition du Salon international du livre de Québec constitue le premier signal de changement de cet événement chéri des citoyens de la région de la Capitale. Par cette première annonce d’importance, le SILQ entend démontrer sa volonté d’étonner, de faire plaisir et de rayonner au-delà des frontières de la région. »

De son côté, le président-directeur général du Centre des congrès de Québec, M. Pierre-Michel Bouchard, a souligné : « Nous sommes très heureux quand la littérature et la culture trouvent leur place au Centre des congrès de Québec. La venue de cette grande écrivaine à Québec, fruit d’un partenariat nouveau genre avec le Salon international du livre de Québec, est un événement marquant qui résonnera longtemps en nos murs. »

Le maire de Québec, M. Régis Labeaume, a également tenu à être présent lors de cette annonce. « Québec, à titre de ville littéraire UNESCO, a la responsabilité de faire vivre la littérature, de la faire rayonner et d’en déployer tout son potentiel. C’est donc un honneur de pouvoir accueillir de grands noms de la littérature en nos murs et une occasion privilégiée d’échanges à l’échelle internationale. Je me réjouis de constater l’impact de cette désignation sur le dynamisme de notre milieu culturel et littéraire. Et si Québec y parvient, c’est notamment grâce à la présence de partenaires tels que vous qui font de notre ville une capitale littéraire effervescente, inspirée et inspirante », comme l’a déclaré M. Régis Labeaume, maire de Québec.

Enfin, Marie Laberge ne cache pas sa joie d’animer cette soirée : « Ce que j’attends de cette rencontre? Un moment d’échange, un moment de complicité, un moment où nous pourrons unir nos deux voix pour tenter de cerner ce qu’est écrire. Sans nécessairement savoir d’où ça vient, apprendre de quel feu écrire se nourrit. De quelle passion, de quelle nécessité et de quelle patience ce verbe se forge. Margaret Atwood a écrit : A word after a word after a word is power et rien que cette phrase me donne une envie folle de parler avec elle. »

Vous aimerez aussi

Façade extérieure du Centre des congrès et de la Promenade Desjardins au printemps, avec un arbre verdoyant et vue sur le Parlement
Le Centre des congrès de Québec compense 1 180 tonnes de GES en 2022-2023

En 2022-2023, le Centre des congrès de Québec a compensé 1 180 tonnes de gaz à effet de serre (GES), dans le cadre d’une entente avec l’Université Laval.

  • Communiqués de presse
  • Écoresponsabilité
Plus de détails
Certification Biosphere
Le Centre des congrès de Québec obtient la certification Biosphere

En décembre 2023, le Centre des congrès de Québec devient le premier centre de congrès en Amérique à obtenir la certification durable Biosphere.

  • Communiqués de presse
  • Écoresponsabilité
Plus de détails
Capital HRS devient Maestro Culinaire

Capital HRS, partenaire exclusif en services alimentaires au Centre des congrès de Québec, devient Maestro Culinaire et dévoile sa nouvelle image.

  • Communiqués de presse
  • Services alimentaires
Plus de détails