Centre des congrès de Québec

en

Mise à jour COVID-19 (coronavirus)

Veuillez noter que le 27 septembre 2020, le gouvernement du Québec a déclaré que la ville de Québec se trouvait en zone rouge, un niveau d’alerte important en ce concerne la situation de la COVID-19 dans la province. L’annonce a été accompagnée de directives spécifiques en lien avec les rassemblements.

 

Les événements prévus du 1er au 28 octobre 2020 au Centre des congrès de Québec sont donc annulés, à l’exception des tournages qui demeurent autorisés par la Santé publique. Nous demeurons cependant ouverts pour accueillir des tournages dans l’une ou l’autre de nos salles multifonctionnelles.

 

Apprenez-en plus sur nos mesures sanitaires ou contactez notre équipe des ventes, toujours là pour vous. Nous avons hâte de vous revoir chez nous!

Partager

Les défis marketing en planification d’événements après la crise

20 mai 2020

Communiquer pendant la crise

On dit que la meilleure manière de communiquer après la crise est de s’assurer de communiquer… pendant la crise! Il y a plusieurs raisons qui justifient de maintenir les canaux de communication ouverts, même si la fréquence ne sera pas celle d’antan.

Certains organisateurs souhaitent reporter leur événement à l’automne ou au printemps 2021. D’autres envisagent de tenir à Québec des colloques ou sommets originalement prévus aux États-Unis ou à l’international. Vous devez donc leur faire savoir ce sur quoi vous travaillez présentement afin d’être prêts pour le moment où les décisions pourront se prendre.

Mais surtout, ce n’est pas temps de baisser la garde et de rester silencieux pendant quelques semaines. Les algorithmes de Facebook, Instagram et les autres plateformes sociales ne vous le pardonneront pas! On peut donc miser sur des publications en lien avec la réalité actuelle, mettant de l’avant votre réalité qui est également celle de vos clients, fournisseurs et employés!

Voici deux exemples qui vont en ce sens. D’une part, le Centre des congrès de Québec partage sur Facebook sa solidarité envers le mouvement « Ça va bien aller », incitant les gens à rester à la maison pour aplatir la courbe de progression du virus. D’autre part, le Château Frontenac publie sur son compte Instagram une initiative de partage aux cuisines solidaires de la Table des Chefs. Dans ces deux exemples, il s’agit de publications où l’on maintient le lien avec la communauté tout en alimentant nos réseaux sociaux… Le Centre des congrès et Québec Destination affaires ont aussi choisi de rester présents dans l’esprit des gens en publiant des infolettres distrayantes non axées sur la vente.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les brigades culinaires du @fairmontqueene et du @fairmontfrontenac , deux propriétés d’Ivanhoé Cambridge, sont heureuses de prêter main-forte à l’initiative #lescuisinessolidaires de @tableedeschefs. Tous les restaurateurs impliqués se mobilisent afin de produire 800 000 repas pour venir en aide aux Banques alimentaires du Québec ! The culinary teams of @fairmontqueene and @Fairmontfrontenac, two properties of Ivanhoé Cambridge, are pleased to lend a strong hand to @tableedeschefs and its « Les Cuisines Solidaires » initiative. All the restaurants involved are mobilizing to produce more than 800 000 meals to help Les Banques alimentaires du Québec !

Une publication partagée par Fairmont Le Château Frontenac (@fairmontfrontenac) le

Revoir vos outils de communication

Le contexte de pause présente également l’opportunité d’aller revisiter l’ensemble de vos outils et tactiques de communication. Pensons par exemple :

  • Vos images: les visuels sur votre site Web, dans vos brochures et bannières mettent-ils de l’avant des gens qui se serrent la main ou qui se donnent l’accolade?
  • Vos infolettres: la fréquence d’envoi est-elle bonne? Avez-vous des processus automatisés qui nécessitent un arrêt ou une pause? Devriez-vous communiquer avec des employés et fournisseurs pour les aviser de ce qui se passe dans votre entreprise, association ou organisation d’événements?
  • Vos médias sociaux: il est important de maintenir une présence. Cela signifie que vous demeurez actifs et, en affaires, cela vous aide à garder le lien de confiance avec vos communautés en ligne. Au passage, vous contribuez à maintenir une page Facebook, Instagram ou LinkedIn en santé – rien de pire que le silence pour les algorithmes de ces plateformes!

Réfléchir à de nouvelles procédures… et les communiquer!

Comment peut-on penser tenir des événements dans une réalité post-Covid-19? Quelles seront les préoccupations des participants et des organisateurs? Le Centre des congrès de Québec et d’autres sites d’événements, de même que les villes et l’industrie touristique, sont déjà à l’œuvre pour implanter les conditions sanitaires qui mettront en confiance tant les planificateurs que les participants aux événements.

On communiquera la mise en place de nouvelles procédures telles que :

  • Un souci accru des mesures d’hygiène et de nettoyage sur les lieux de rencontre.
  • Des espaces plus vastes pour respecter la distanciation sociale, sans frais additionnels.
  • Des options de menu misant sur les préoccupations sanitaires.

On peut ainsi se demander ce qu’il adviendra des menus de type buffet, des carafes d’eau que l’on se partage et autres habitudes qui cadraient bien avec nos habitudes pré-Covid-19.

Reviendra-t-on aux bouteilles d’eau individuelles, à l’encontre de nos efforts environnementaux visant à réduire le plastique? Si oui, on devra communiquer le pourquoi, en assumant qu’il s’agira de mesures temporaires, exceptionnelles dans le contexte que l’on sait.

Vers des formules d’événements hybrides

Un dernier point, et non le moindre. En période de confinement prolongé, plusieurs organisateurs d’événements ont découvert les vertus (et inconvénients) du télétravail et des technologies de visioconférences, de Zoom à Teams en passant par Skype, Hangout et autres technologies de formations en ligne, telles que SVI eSolutions.

Il y a fort à parier que les événements de l’après-crise devront faire la part belle à ces solutions pour des participants ne souhaitant pas – ou ne voulant pas – se déplacer pour assister à une réunion ou congrès.

Vous aimeriez peut-être