aA+


juin 2016
d l m m j v s
1 septembre 2015

23rd International Symposium on Fluorine Chemistry et 9th International Symposium on Fluorous Technologies

Un professeur-chercheur de l’Université Laval décroche deux congrès internationaux pour Québec

Plus de 550 spécialistes de la chimie du fluor convergeront vers Québec en juillet 2021 et se réuniront au Centre des congrès de Québec pendant six jours. La ville de Québec a été choisie pour la tenue de deux symposiums : le 23rd International Symposium on Fluorine Chemistry (ISFC) et le 9th International Symposium on Fluorous Technologies (ISoFT).

On doit cette bonne nouvelle à l’influence du chercheur Jean-François Paquin, professeur au Département de chimie de l’Université Laval, avec la contribution des professeurs Michael Gerken (University of Lethbridge) et Gary. S. Schrobilgen (McMaster University), ainsi qu’aux efforts du délégué commercial sur le marché international du Centre des congrès de Québec, M. Jocelyn Guertin.

À l’occasion du 21stISFC et ISoFT’15 tenu en Italie du 23 au 28 août dernier, notre ambassadeur a convaincu ses pairs de retenir la candidature de Québec. Cette décision marque le retour du symposium au Canada, plus de 20 ans après l’édition de 1997 à Vancouver. Alors que l’ISFC se tient aux trois ans, les deux symposiums se produisent conjointement aux six ans.

Très actif au sein de la communauté internationale de la chimie du fluor, M. Paquin a réalisé plus de 60 présentations dans divers congrès, conférences ou universités à titre de conférencier invité. À l’Université Laval, le chercheur et son équipe développent de nouvelles méthodologies de synthèse de composés organofluorés d’intérêt pour les domaines de la chimie organique et médicinale. 

Outre la notoriété et le rayonnement engendrés dans la communauté scientifique internationale, la tenue de ces deux symposiums devrait générer dans la région de Québec des retombées économiques estimées à plus d’un million de dollars.